Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Le dernier meunier du moulin avait quitté ses fonctions à la fin des années 60. Depuis, le bâtiment sombrait peu à peu en ruines jusqu’à ce qu’une délégation venue de Mex en Suisse ne se prenne d’affection pour ce bâtiment. Ce village jumelé avec Lugny a réussi à motiver les habitants de la commune charolaise qui ne demandaient que ça. Tous ensemble, ils ont réussi à mobiliser les institutions et les associations pour redonner vie à ce moulin du XVe siècle détenu par le marquis de Grammont, également propriétaire du château. Il aura fallu 15 ans de travaux et près de 400 000 € pour rénover le bâtiment et installer une centrale hydroélectrique. Plus de 60 % de ces travaux ont été financés par des subventions diverses (Sydesl, Conseil Régional, Conseil Départemental, DRAC, Fondation du Patrimoine, Rempart…). L’Association Rempart a également fourni des jeunes travailleurs du monde entier qui se sont associés aux bénévoles du village. Parmi eux, Pierre Chambreuil, vice-président de l’Association des Amis du Moulin, a notamment grandement participé à la construction de la roue à aubes avec sa famille.

le Moulin de Lugny a été inauguré. Photo Florent Muller

Avec cette centrale, le moulin pourra produire l’équivalent de la consommation électrique d’un village de 150 habitants. De quoi mêler préservation du patrimoine, énergies renouvelables et entraide communale, un beau projet fédérateur qui fait déjà la fierté du pays. D’autant plus que le moulin aura également un aspect pédagogique pour les écoles, avec de nombreux panneaux explicatifs.

D’après un article de Florent Muller paru le 19 avril 2015 JSL Charolais-Brionnais.

Paru dans le Monde des Moulins n°53 de juillet 2015

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *