Warning: Creating default object from empty value in /homepages/29/d449311522/htdocs/fdmf/wp-content/plugins/w2dc/classes/shortcodes/directory_controller.php on line 825

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/29/d449311522/htdocs/fdmf/wp-content/plugins/w2dc/classes/shortcodes/directory_controller.php on line 825
Minoterie d'Uzerche > Fédération des Moulins de France
Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian
  1. France
  2. »
  3. Nouvelle-Aquitaine
  4. »
  5. Corrèze
  6. »
  7. Minoterie d’Uzerche
La minoterie en l'an 2000, après sa rénovation en centre touristique- Photo http://vezere.passion.assoc.pagespro-orange.fr/
Address:
Uzerche, France, Corrèze, Nouvelle-Aquitaine, France
Description:

La ville d'Uzerche est contournée par la Vézère, faisant d'elle un site d'éperon barré, occupé dès l'époque gauloise.

Ici, l'eau est présente partout ; elle baigne les berges de la ville, très animées il y a un peu moins de 300 ans.

L'utilisation de l'eau a permis un développement économique important grâce à l'installation de moulins, de tanneries, de carderies et de papeteries, du XVIIIème au XXème siècle.

L'état des fonds (*) de 1753 signale 2 moulins à grains à Uzerche : le moulin de Sauvageat et le moulin du Receveur ; ainsi qu'un moulin à battre le chanvre, la maillerie du Roudet.

Le moulin de Sauvageat (ou moulin du Pont), détruit au XXème siècle pour construire le quai Julien Grimaud rive gauche de la Vézère, était un moulin à 5 roues (froment, seigle, blé noir). Au XIXème siècle, il était utilisé pour moudre les écorces de chênes, d'où on extrayait le tan utilisé par les tanneries.

Le moulin du Receveur (actuelle Base de Loisirs de la Minoterie) possédait 3 roues (froment, seigle, blé noir) et une à huile. Dès 1535, il fabriquait aussi du papier. Vers 1936, le moulin a cessé de fonctionner, mais la chute d'eau a été utilisée (jusqu'en 1960) pour produire de l'électricité grâce à une turbine, pour la papeterie Royères.

Lire la suite : http://vezere.passion.assoc.pagespro-orange.fr/histoire_autour_de_la_vezere.htm

Informations transmises par Eric Charpentier

0 commentaire