French Arabic Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hungarian Italian Japanese Lithuanian Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Spanish Swedish Turkish Ukrainian

Carte de France des Moulins    |    Retour    |   

Les meuses de Cazilhac

34190 Cazilhac

Description :

Moulin à eau

Article du "Monde des Moulins" en relation :

Cazilhac est un village qui se trouve dans l’Hérault à environ 2 km au sud de Ganges, petite ville industrielle de 3500 habitants, célèbre autrefois par ses manufactures de bas de luxe en soie naturelle depuis l’époque de Louis XIV. A 4 km de Ganges, on peut visiter les merveilleuses grottes des Demoiselles, dans la vallée de l’Hérault. Il est bien sûr facile de trouver ces sites dans les guides touristiques, mais sur les “meuses”, rien. Tout d’abord, qu’est-ce qu’une meuse ? Dans l’arrière-pays montpellierain, une meuse est tout simplement une noria ou roue à godets. Les meuses datent de la fin du XVIIIème siècle et servaient - et servent encore- à monter l’eau d’un canal dans un réservoir qui la distribue dans des terres bien plus hautes que le canal et ce, 365 jours par an et 24 heures sur 24 (voir détails sur photos). Quand la marquise de Ganges arriva vers 1600, elle fit construire un barrage sur la Vis pour alimenter le canal que l’on connaît à l’heure actuelle. Dans un premier temps, il y eut des puits à roue actionnés par des chevaux pour irriguer les terres du niveau supérieur. Ensuite, ce furent les meuses, à la fin du XIXème siècle, c’est à dire vers 1890.

Une roue présente encore les vestiges d’origine après avoir bien sûr subi l’entretien de génération en génération. Il faut en effet savoir que les utilisateurs doivent en assurer l’entretien. Chaque année, il faut entreprendre des réparations. Une association (A.S.A., Association Syndicale Autorisée) a été créée avec l’approbation des propriétaires pour faire les travaux nécessaires. Le Conseil Général a beaucoup aidé par ses subventions et la Mairie a donné son soutien. Résultat, tout fonctionne normalement. Six meuses sont en activité, cinq rénovées récemment et une classée monument historique. Il y a encore 3 emplacements qui n’ont pas été réhabilités car disparus depuis bien longtemps et dont la maçonnerie avait été enlevée de la bordure du canal. La plupart de ces roues sont situées en bordure du “Chemin des Meuses”. Ces meuses sont en parfaite harmonie avec l’environnement et c’est un vestige qui fait partie des exemples de rénovation du patrimoine.

Gérard Biotteau - Article paru dans le Monde des Moulins - N°12 - avril 2005

Informations complémentaires :

Demander des informations complémentaires à la FDMF

C'est votre moulin...

Vous êtes propriétaire ou gestionnaire de ce moulin et vous souhaitez apporter un correctif, un complément d'information, des photos...

Géolocalisation :