French Arabic Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hungarian Italian Japanese Lithuanian Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Spanish Swedish Turkish Ukrainian

Carte de France des Moulins    |    Retour    |   << Précédent

Moulin de Foucré

44130 Notre-Dame-des-Landes

Description :

Moulin à vent

Plus d'infos ici

Article du "Monde des Moulins" en relation :

Le moulin à vent de Foucré retrouvera ses ailes en 2015.
Nous avions eu l’occasion d’approcher ce moulin, dit à Petit Pied, situé à quelques kilomètres de Nantes, il y a quelques mois, grâce à notre guide et ami, Rémi Valais, passionné des moulins de son département. Le Moulin de Foucré, petit bijou de pierres dont le bâtiment est construit avec deux corps de diamètres différents, date du XVIIème siècle. Il a cessé son activité en 1920. Il est en cours de réhabilitation pour faire à nouveau de la farine. Aujourd’hui, l’ouvrage est sauvegardé, sa maçonnerie est solidement rétablie et les aménagements intérieurs seront achevés en 2012. L’arbre de rotation, les vergues, la charpente et la coiffe (la toiture pivotante), dont une maquette au cinquième a été réalisée par Yannick Fourage, peuvent être visités. Enfi n, les mises en place du mécanisme, des meules et des ailes devraient être achevées en 2015. Alors, au gré du vent, le moulin de Foucré pourra tourner pendant au moins trois siècles.

Article paru dans le Monde des Moulins - N°38 - octobre 2011

Article du "Monde des Moulins" en relation :

Notre-Dame-des-Landes : un chantier de réhabilitation d’un moulin petit pied mené avec beaucoup de passion, de méthode et dans le respect de l’architecture.
Visite du moulin de Foucré. Cet ancien moulin à vent (type petit pied), du XVIème siècle, est en cours de restauration. Le moulin est propriété communale depuis 2007. Aujourd’hui, l’ouvrage sauvegardé grâce à une
équipe de bénévoles, fait l’objet d’une souscription par la Fondation du Patrimoine. Sa maçonnerie est rétablie et les aménagements intérieurs sont en cours. L’arbre de rotation, les vergues, la charpente et la toiture
pivotante, dont une maquette au cinquième a été réalisée par Yannick Fourage, peuvent être visités. Enfi n, les mises en place du mécanisme, des meules et des ailes devraient être achevées en 2015.

Article paru dans le Monde des Moulins - N°41 - juillet 2012

Article du "Monde des Moulins" en relation :

Notre-Dame-des-Landes possédait semblet-il deux moulins à vent. Dans le bourg, un moulin tour est encore visible, encastré dans la minoterie La Croix Perroche. Construite en 1923, cette minoterie succède donc à un moulin à vent (type tour) qui fonctionnait avec un moteur à gaz pauvre. Elle produit de la farine panifiable, de la farine de blé noir et du gabourage (mélange de blé, orge et avoine destiné à la nourriture animale). En 1980, elle cesse son activité avec son dernier meunier, Théophile Lecocq.
à l'angle de la route de La Croix Rouge, un autre moulin à vent (moulin à petit pied), est sans doute le plus vieux vestige de Notre- Dame-des-Landes. La plus vieille référence à ce moulin indique que “le 18 mars 1615, honorable Guillaume Oger, sieur du Halquetier, qui est demeurant en son lieu de la Héraudais, achète à la veuve de Pierre Oger, Perrine Leserf et à son fils, Jan Oger, le moulin à vent de Foucré avec son destroict pour la somme de 300 livres”. Cette construction est donc probablement du XVIe siècle, ce que confirme son architecture. En 1744, le nom du meunier est Julien Potiron. Bien qu'ayant belle allure, le moulin était voué à la démolition. C'est en 2007 que Louis Cercleron, alors maire de la commune, concrétise l'achat du moulin et fonde l'Association les Amis du Moulin de Foucré, dont il est toujours président. Un projet de sauvegarde est né et c'est un travail collectif qui a été mené jusqu'à ce vendredi 18 septembre 2015, où 300 Landais, du doyen du village aux élèves de la maternelle, ont assisté avec émerveillement à la pose du toit (diamètre : 5,60 m ; poids : 8 tonnes) par l'Entreprise Croix qui a impressionné par la dextérité des amoulageurs et du grutier.
Parmi les spectateurs, on reconnaissait les représentants des instances (nationale et régionale) impliquées dans la restauration des moulins : Paul Robert, président de l'écomusée de Vigneux et président des Amis des Moulins de Loire-Atlantique, Éric Drouart, président de l'Association de Sauvegarde des Moulins de Bretagne (ASMB) et Dominique Charpentier, vice-présidente de la Fédération des Moulins de France.
Un pot de l'amitié fut partagé dans la joie et la bonne humeur qui accompagnent toujours ces grands moments.
Bravo à l'équipe qui entoure Louis Cercleron, et qui après huit années de ténacité, d'ingéniosité, de minutie et d'amitié, a réparé pierre après pierre, a abattu des châtaigniers sur la commune, a tronçonné, puis taillé, façonné et assemblé 8 000 bardeaux par exemple, et a ainsi réussi à redonner à ce moulin son allure d'antan, dont l'encorbellement est bien prononcé. Rendez-vous est pris en 2016, pour la pose des ailes et la première mouture.

Article paru dans le Monde des Moulins - N°55 - janvier 2016

Informations complémentaires :

Demander des informations complémentaires à la FDMF

C'est votre moulin...

Vous êtes propriétaire ou gestionnaire de ce moulin et vous souhaitez apporter un correctif, un complément d'information, des photos...

Géolocalisation :