French Arabic Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hungarian Italian Japanese Lithuanian Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Spanish Swedish Turkish Ukrainian

Carte de France des Moulins    |    Retour    |   << Précédent

Moulin des Bessous

Mirepoix - 09500 Bessous

Description :

Moulin à farine construit en 1850, équipé de deux paires de meules et d'une turbine de type Fontaine.

Deux paires de meules en silex régulièrement piquées pour un meilleur équilibrage et donc une mouture plus régulière, Robert Senesse a restauré le site et n’hésite pas à se plonger dans les livres anciens pour comprendre le fonctionnement des mécanismes les plus pointus…

Tout a été réalisé avec son cœur et c’est pour cette raison que le Moulin de Bessous a une âme. Il fait régulièrement partager sa passion pour la meunerie notamment lors de la traditionnelle journée des Moulins au mois de Juin qui attire des centaines de visiteurs…

Contact :
Moulin des Bessous
Mme, M. Senesse
09500 Mirepoix
tél. : 33 (0)5 61 68 22 62

Article du "Monde des Moulins" en relation :

Pour rentabiliser sa petite propriété, le Sieur Jean Bousquié, ancêtre de Robert Senesse, décide d’installer un moulin à farine sur sa propriété. Après les démarches faites, le 9 avril 1855, il est autorisé à établir un moulin sur une dérivation du ruisseau des Bessous limitrophe sur les communes de Manses et Mirepoix (Ariège). Trois générations de meuniers se
succèderont et Elie Bousquié, grand-oncle de Robert Senesse sera le dernier meunier.
Le moulin cessera de fonctionner dans les années 1945-1950 et tombera en ruine. Après quelques années de dur  abeur, Robert Senesse aidé de ses enfants parvient à restaurer le moulin et ses dépendances. Et, “miracle” le 17 juin 2001, le moulin reprend vie.
Autrefois, le moulin des Bessous était mû par une roue à aube. Par la suite et par manque de puissance, cette roue a été supprimée et remplacée par une turbine horizontale, placée sous le moulin. Aujourd’hui, le moulin est entraîné de la même façon, soit par la turbine quand il y a suffisamment d’eau, soit par un moteur auxiliaire en période sèche. Les deux paires de meules sont en silex, l’une servant à la mouture du maïs, l’autre à celle du blé (fig1). On trouve  également de nombreux outils servant à l’entretien du moulin : marteau à pointes interchangeables, tamis en fer ou en peau de porc, mesures en bois, tarare, batteur à blé, etc…
Juxtaposée au moulin, l’ancienne scierie à grumes a été restaurée en priorité, pour débiter le bois de charpente servant à l’aménagement du site. La scie à ruban est une Guilliet Auxerre, munie d’un chariot sur rail, à avancement manuel (fig2). L’activité du moulin était en effet saisonnière. En l’absence de grain à moudre, le meunier s’occupait de la scierie en débitant chênes, hêtres et peupliers, essences de la région.
Le moulin et la scierie sont en état de fonctionnement, ce qui ne manque pas de susciter beaucoup d’émotion et de joie.


Robert Senesse, Association des moulins de l’Ariège - Article paru dans le Monde des Moulins - N°8 - avril 2004

Spécificités :

  • Moulin Producteur

Informations complémentaires :

Demander des informations complémentaires à la FDMF

C'est votre moulin...

Vous êtes propriétaire ou gestionnaire de ce moulin et vous souhaitez apporter un correctif, un complément d'information, des photos...

Géolocalisation :