French Arabic Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hungarian Italian Japanese Lithuanian Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Spanish Swedish Turkish Ukrainian

Claira : à l’assaut du Moulin (Pyrénées Orientales)

tor2
Photo E. Charpentier

La réhabilitation d’un moulin à vent, la reconquête des friches agricoles pour y récolter du blé dur, l’installation d’un meunier boulanger qui fera un pain de qualité : trois idées qui n’en font qu’une et qui avancent (voir l'article paru dans le monde du moulin n° 43 p 4 de janvier 2013).

La ville de Claira, située dans les Pyrénées- Orientales, à une dizaine de kilomètres de Perpignan, est une des communes de la Salanque (en catalan : Salanca), petite région naturelle située au nord-est de ce département, entre la mer Méditerranée, la plaine du Roussillon et la vallée de l’Agly. Elle compte deux moulins relativement près l’un de l’autre : un moulin à eau dont le bâtiment a été rénové il y a quelques années et un moulin à vent (Moulin de la Torre) toutes ailes déployées.
Une cinquantaine de Clairanencs et de Clairanencques ont répondu présent à ce projet pilote sous l’impulsion du dynamique Maire et Conseiller Général, José Puig, fédérateur de l’ensemble, en mettant en synergie : le Département, l’IUT de Perpignan
(Génie biologique), les chasseurs, la Commission Environnement de la commune de Claira, et l’Association de réinsertion " Les Vieilles Pierres " qui a restauré la tour du moulin elle-même.

tor3
Photo E. Charpentier

tor4
Photo E. Charpentier

Samedi 7 juin, le moulin est à l’honneur, un grand nombre de villageois l’entourent. Il trône, tout de pierre et de cailloux de rivière ou de vignes, avec en fond le Canigou. Solidement ancré sur le Crest, au milieu des vignes et d’un vaste champ pour lequel le défi est de refaire pousser des blés, il confi e, presque sans prudence, ses ailes aux bons soins de la Tramontane, sous l’oeil et les gestes des plus vigilants du maître amoulageur venu du Tarn, Bernard Garibal et de son bavard perroquet.

tor5
Photo E. Charpentier

C’est en présence de la jeune meunière, venue spécialement ce jour sur son âne, que Monsieur le Maire coupa le ruban et confi a la clef du moulin à l’équipe qui bientôt se chargera de l’animation du site.
La population a pris d’assaut le moulin. On y accède par un escalier, les traces repérées sur la tour nous laissent à penser que le bas de la tour du moulin était entouré d’une butte de terre. Le charpentier a pris l’option de positionner les meules au rez-de-chaussée, ce qui n’est peut-être pas leur position initiale. Elles sont de petit diamètre. Si tous les moulins qui ont été remis en état par Bernard Garibal, portent à la tête de l’axe des ailes, la croix de Toulouse, celui-ci, coutume oblige, est uniquement
fl anqué d’une girouette représentant l’Âne Catalan.

tor6
Photo E. Charpentier

Un beau projet, bien réfl échi et qui mérite tout le soutien de la Fédération des Moulins de France.

Dominique Charpentier - Paru dans Le monde des moulins N°45 - Juillet 2013

Voir la fiche du moulin >>