French Arabic Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hungarian Italian Japanese Lithuanian Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Spanish Swedish Turkish Ukrainian

De l’audace dans la renaissance du moulin à vent de la Torre, sur la commune de Claira

torre1

Moulin à vent de la Torre. Cliché Mairie de Claira


La commune de Claira est située à l’entrée de la plaine du Roussillon, dans le département des Pyrénées- Orientales ; un territoire attractif partagé entre identité agricole et développement économique où une initiative locale a donné lieu à un projet audacieux autour de la reconquête agricole de son territoire et de la réhabilitation fonctionnelle et patrimoniale de ses moulins à eau et à vent.

Soucieux de maîtriser l’évolution majeure du paysage, les élus de la commune ont initié un projet de reconquête de l’agriculture à travers la revalorisation des terres incultes. Depuis 2008, plus de 30 ha sont remis en culture grâce à l’Association Communale de Chasse Agrée, la Maison de la Nature et de la Chasse des PO, le Conseil Général et l’IUT Génie Biologique Agronomie. Le maire, M. José Puig, souhaite identifi er à travers la reconquête des terres incultes, une culture potentielle pour conforter fi nancièrement les exploitations agricoles vulnérables à la crise agricole. Grâce aux forces vives locales, des essais de cultures de céréales anciennes (seigle, petit épeautre, millet, Kamut du canadien…) ont été lancées ainsi que des essais de production fourragère (luzerne, sainfoin, moha, mélilot, minette, lotier). Un potentiel intéressant qui a permis d’associer à cette reconquête agricole, la reconquête du patrimoine catalan. Ainsi, une dynamique entre la commission environnement, présidée par M. Serge Gorce, adjoint au maire, et la reconquête des friches, ont donné lieu à un projet authentique ; la commune souhaite porter un projet où nos moulins sont au coeur de la réfl exion. Nous voulons restaurer les moulins, produire des céréales anciennes en bio sur les friches de la commune, faire de la farine de meule pour réaliser du pain à l’ancienne, et ainsi installer un meunier et enfi n, créer une vitrine des produits du territoire. L’idée est de présenter une vitrine agricole, économique et touristique où les blés chantent à la tramontane sur fond de Canigou et où les rouages du moulin rappellent d’où provient notre pain. Cette description n’est que le fi l conducteur d’un projet inscrit dans un cadre de cohérence territoriale où le développement durable s’articule autour de la valorisation du  mique, du maintien de l’agriculture et enfi n del’identité de notre territoire.  

torre2
Moulin de la Torre avant réhabilitation. Cliché Mairie de Claira

n43claira01
Moulin à eau de Claira. Cliché Mairie de Claira

La mairie de Claira est propriétaire de deux moulins : le moulin à eau, dont seule la bâtisse a été restaurée en 1996, et le moulin à vent à proximité du moulin à eau, qui fait donc l’objet d’un projet de restauration. Seule la tour du moulin à vent était encore présente mais elle a été abîmée par le temps. Nous avons donc débuté les travaux de restauration de la tour en février 2012. C’est l’association Restauration des Vieilles Pierres de la commune qui embauche et forme des jeunes en réinsertion sociale et professionnelle au métier de la pierre qui ont redonné vie à notre moulin. Un travail minutieux supervisé par Christian Wintenberger, encadrant du chantier d’insertion. Ce travail a duré environ huit mois pour laisser place ensuite aux charpentiers amoulageurs de l’équipe de Bernard Garibal venue de Lautrec (Tarn).

Un chantier qui s’est conclu il y a un mois environ et qui permet de terminer les derniers travaux de maçonnerie. Un moulin cent pour cent catalan où l’empreinte du burro (l’âne catalan) est présente et veille sur le moulin à vent.

La première farine a été moulue par chance entre deux rafales de tramontane, mais celleci, trop forte, ne nous a pas permis de roder les meules et de voir le moulin tourner seul au vent. Nous attendons impatiemment le retour de notre équipe d’amoulageurs pour mettre les voiles et nous approprier le moulin. Nous espérons pouvoir inaugurer le moulin à vent au printemps 2013 et nous préparons nos terres en friche pour les semer en céréales prochainement. Le moulin à eau sera également sujet à discussion autour de sa réhabilitation future. 

Caractéristiques du moulin à vent de la Torre :

  • situé au nord-ouest du village au lieu-dit « El Moli de Vent »
  • coordonnées (Lambert III) : x = 649.23 / y = 3052.30
  • 9 m de haut - 11 m avec le toit - 15 m d’envergure pour les ailes - Epaisseur des murs 1,10 m. - charpente et axe principal en chêne / rouet en orme / alluchons en chêne / couverture en pin de Douglas / meule en granit du Sidobre.
  • vent dominant : la tramontane est un vent violent et froid, de secteur ouest à nord-ouest parcourant les contreforts des Pyrénées et les monts du sud du Massif Central. Il peut se lever en toute saison mais avec plus de vigueur en hiver et au printemps, et souffl e par rafales pouvant dépasser 100 km/h
  • le moulin à eau apparaît sur la carte de Cassini, mais pas le moulin à vent situé à 100 m de celui-ci. De plus, sur le cadastre napoléonien (1817), le moulin à vent apparaît. On peut supposer qu’il a été construit à la fi n du XVIIIe début XIXe siècle.

Article paru dans le Monde des Moulins - N°43 - janvier 2013

Voir la fiche du moulin >>