French Arabic Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hungarian Italian Japanese Lithuanian Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Spanish Swedish Turkish Ukrainian

Bread for the people: a colloquium on the archaeology of mills and milling (4 au 7 novembre 2009)

La Fédération Des Moulins de France au colloque de Rome du 4 au 7 novembre 2009.

Après la Ferté-sous-Jouarre et Grenoble, Rome accueillait ce colloque scientifi que organisé par the British School of Rome* et l’université de Southampton, département d’archéologie. L’accueil, très convivial, était assuré par les professeurs David Williams et David Peacock. L’ouverture du colloque revenait à Alain Belmont, professeur d’histoire moderne, UPMF (Univ. Grenoble II, UMR CNRS 5190 - LARHRA), le titre de son intervention étant : « Fouiller une
carrière de meules, pourquoi faire ? L’exemple de Claix dans le Sud-Ouest de la France ».

bre1
Meules à grain. Photo Dominique Adeline.

Quatorze intervenants français, allemands, espagnols, italiens, norvégiens se sont succédés pour présenter leurs communications, restitutions de fouilles récentes, enquêtes sur l’utilisation actuelle des moulins à main à Olymbos en Grèce, meules à minerai, fouilles du moulin à vent et de la maison du meunier de Roissy en France, meules en poudingue, carrières de meules de Minorque, carrières de meules de Selbu et Hyllestad (Norvège), du massif de la Serre (Jura, France), de la Salle (Vosges, France), zone de diffusion des meules, détermination de l’origine des meules, meules de l’armée romaine.

bre2

Une partie des participants devant le bâtiment du BSR en partance pour Ostia. Photo Dominique Adeline.


Un cas d’étude très intéressant présenté par nos amis de Hyllestad : « Le géologue, l’archéologue et l’artisan - une recherche interdisciplinaire autour des carrières de meules d’ Hyllestad en Norvège Occidentale ». Ce témoignage
peut être un bon exemple pour des communes ou des villes qui souhaiteraient exploiter un site meulier à des fi ns culturelles, touristiques et économiques. Une nouvelle occasion pour la Fédération, représentée à cette occasion par
Dominique Charpentier, pour s’informer sur les expériences réussies en Europe autour de la mise en valeur des meulières et de se tenir au courant de travaux de recherches menées en France et à l’étranger sur les moulins et d’en diffuser les résultats par le biais d’articles qui seront proposés dans les prochains numéros du Monde des Moulins.

bre3
La grande salle avec des meules. Photo Dominique Adeline.


Les participants qui ont pu rester jusqu’à la fi n du colloque ont visité le site d’Ostia dont la via dei mulini et le quartier des meuniers.

*Le BSR est un centre de recherche sur l’archéologie, l’histoire et la culture de l’Italie, et pour l’art contemporain et l’architecture. Elle répond aux besoins des chercheurs et des artistes du Royaume-Uni et du Commonwealth. Le BSR est un des instituts de recherche parrainé par l’Académie britannique, et fait partie d’un grand groupe d’académies internationales à Rome.

Dominique Charpentier - Article paru dans le Monde des Moulins - N°31 - janvier 2010