French Arabic Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hungarian Italian Japanese Lithuanian Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Spanish Swedish Turkish Ukrainian

Troisième colloque de l’« European Federation of Associations of Industrial and Technical Heritage » (E.FAITH) en Espagne (24, 25 et 26 octobre 2008)

Une quarantaine de participants appartenant à 11 pays ont présenté leurs réalisations et leurs problèmes pour la sauvegarde des bâtiments et équipements industriels voués à la disparition ainsi que les projets en cours. Le colloque s’est tenu à Terrassa dans le remarquable Musée des Sciences et Techniques de Catalogne qui réutilise une immense usine textile. Il a fallu 25 ans à Joan Munt et ses collègues pour atteindre ce résultat.


Sauvetages et réutilisations nombreuses ont été citées : usines de poteries, aciéries, anciens moulins transformés en musées, mine de charbon réhabilitée, restauration de moulin, des dizaines de créations de musées dans des sites en perdition. L’importance de la communication pour réussir une sauvegarde a été soulignée : d’abord consultation de la communauté sur des projets, pétitions internationales, interventions à la télévision. En plus du bâtiment, c’est la conservation du mobilier qu’il faut assurer et il existe une formation de spécialistes à cet effet.
Il a été reconnu que, derrière chaque industrie des siècles précédents, il y avait un moulin. Et c’est dans ce cadre européen que nous avons proposé la journée des moulins et du patrimoine meulier d’Europe au mois de mai « le mois des moulins ».
Des projets à chercher à développer au niveau européen ont été définis : une exposition itinérante sur l’héritage industriel dans lequel s’intègrent naturellement les moulins, la sauvegarde de cheminées d’usine, la conservation du premier réacteur belge. Il est souhaitable que les associations de la Fédération des Moulins de France participent au prochain colloque. Ces rencontres sont informelles et d’un prix modique ; c’est un laboratoire d’idées et un préalable à des démarches auprès des organismes européens.

Michel Sicard - Article paru dans le Monde des Moulins - N°27 - janvier 2009