French Arabic Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hungarian Italian Japanese Lithuanian Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Spanish Swedish Turkish Ukrainian

Edito

Ce numéro d’octobre rned hommage à des associations, des propriétaires, des mécènes, des fondations et des institutions publiques qui oeuvrent pour la sauvegarde des moulins.
Soyons heureux de cette ”mutualisation” des ressources de tout bord.
Dans ce même esprit lors de notre voyage en Agleterre nous avons pus constater l’existence d’un puissant sustème de fondation (National Trust, English Heritage) qui permet la sauvegarde et l’animation de son patrimoine moulin.
Le travail de fourmi des animateurs d’associations pour sensibiliser les propriétaires et les pouvoirs publics donne souvent des retombées difficiles à évaluer . Certains d’entre-vous, s’en trouvent frustrés et supportent mal d’être oubliés au moment de quelques inaugurations. Qu’ils n’en prennent pas ombrage, les nombreux exemples de dénouements heureux de restauration ont été inspirés, initiés par leurs actions de terrain, leurs réunions de chantier au moment du démarrage des projets. Soyez fiers de ces réussites, elles vous appartiennent !
La Fédération des Moulins de France et les associations qui la constituent ont encore du pain sur la planche pour accompagner les initiatives de remise en état de moulins qu’ils soient à eau ou à vent, prodiguer des conseils et faire le repérage d’entrepreneurs compétents. Cela pourrait éviter la mésaventure du moulin à vent de Torxé en Charente Maritime, rapportée par le journal “Sud-Ouest”. La qualité des conseils et des aides que vous trouverez au sein des associations est le fruit du travail associatif en réseau, riche en expériences, en savoir-faire d’ hommes et de femmes qui mettent en commun, pour le bien de tous, depuis de nombreuses années, leurs connaissances au sein de la Fédération.
Découvrir le savoir-faire des huiliers, goûter l’huile d’olives fraîchement pressée, rencontrer un meunier extraordinaire, visiter un musée et bien d’autres surprises, voilà l' aperçu du programme du voyage annuel de la Fédération dans le Var (en Dracénie) proposé du 15 au 17 décembre 2006.
Enfin soulignons que grâce à l'action entreprise depuis plusieurs année par Jean Moreau au nom de la Fédération, une ordonnance récente du Ministre
de l'Agriculture et de la Pêche met fin à 70 ans d'interdiction de fournir de la farine panifiable par les petits meuniers.

J'espère que vous avez tous fait une bonne rentrée.

Dominique Charpentier

Découvrez les numéros déjà parus...

S'abonner au Monde des Moulins...