French Arabic Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hungarian Italian Japanese Lithuanian Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Spanish Swedish Turkish Ukrainian

La petite-fille d’un « tirailleur sénégalais » qui a servi la France lors de la guerre de 1914- 1918, dont on célébrera avec faste l’armistice signé il y a un siècle dans la forêt de Rethondes, aime venir se ressourcer dans notre pays où elle possède de solides attaches. Mariline Diara, professeur de géologie à l’Université de Cheikh Anta Diop de Dakar et actuellement directrice de l’environnement et des établissements classés au ministère de l’Environnement et du développement durable, dirigé par le professeur Mame Thierno Dieng, a fait un crochet par l’Ariège et le Carla de Roquefort. Elle s’est rendue au domaine de la Verbe, où Jean Aussenac lui fit visiter la vigne créée par ses parents, Aline et Adolphe. Le réchauffement climatique et l’environnement furent à l’ordre du jour des discussions qui se poursuivirent au Moulin de Neylis, où elle fut accueillie par Marie-Claude et Patrick Suilhard. La directrice eut droit à une démonstration de mouture de farine avant de se voir remettre le dernier numéro de la revue "Le Monde des Moulins", dans lequel le professeur Jean-Paul Bravard, professeur émérite de géographie, a signé un remarquable article sur le rétablissement de la continuité sédimentaire.

oct2018 actu02

La Directrice de l’Environnement du Sénégal découvre le Monde des Moulins. Cliché Loïc Suilhard

Patrick Suilhard

Paru dans le Monde des Moulins 66 - Octobre 2018