French Arabic Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hungarian Italian Japanese Lithuanian Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Spanish Swedish Turkish Ukrainian

En 2016, le Syndicat de la Reyssouze décide de vendre le moulin. Aujourd'hui, les bénévoles continuent la restauration.
La date de construction du Moulin de Cézille (ou Moulin Gaud) est inconnue, mais on suppose qu'elle se situe entre le XIIIe et le XVe siècle, comme la plupart des moulins de la Reyssouze. En 1887, M. Gaud en était le propriétaire, et ses deux fils, qui avaient pris la suite, cessèrent toute activité en 1977.
Le moulin devint alors propriété du Syndicat Intercommunal de la Reyssouze, qui monta un projet de rénovation en 1998. Dès 2001, l'Association La Roue du Moulin Gaud, emmenée par son président Jean-Paul Comas, commença les travaux de restauration des machines :
remise en état de la turbine « Francis »,
création de la roue à aube en 2007, reconstruction d'une scierie datant de 1905.
Le moulin s'ouvre au public, avec succès : plus de 1000 visiteurs en 2017.
Un avenir qui semblait compromis. En 2016, le Syndicat de la Reyssouze décide de vendre le moulin. Afin de sauvegarder ce patrimoine, deux adhérents de La Roue du Moulin Gaud, réunis en SCI, l'achètent. Aujourd'hui, les bénévoles continuent la restauration. Lors de l'AG, Jean-Paul Comas a présenté les projets :
création d'un parking, d'un espace dédié aux manifestations, réorganisation du musée...
Pour visiter le moulin : 04 74 25 87 44

La voix de l'Ain.fr - 01/05/2018
http://www.lavoixdelain.fr/actualite-33099-jayat-le-moulin-de-cezille-ne-tombera-pas-dans-l-oubli

65actu ain
Le moulin illuminé. Photo © DR. La Voix de l'Ain