French Arabic Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hungarian Italian Japanese Lithuanian Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Spanish Swedish Turkish Ukrainian

Qu'en est-il de la mise aux enchères, le 15 avril 2015, du Lutèce qui avait sauvé les Grands Moulins de Pantin ?

Un magnifique bateaupompe des sapeurs-pompiers de Paris, "Le Lutèce", vieux de près de 80 ans, a dû être vendu aux enchères à Bailly, dans les Yvelines. "C'est parce que nous déménageons que nous devons nous en séparer", explique l'adjudant-chef Bouiller, responsable du poste de secours de Gennevilliers, où est entreposée l'embarcation, actuellement sur cales.
Il avait lutté contre l'incendie provoqué par les nazis à Pantin.
S'il est hors-service depuis plusieurs décennies, cet engin de 37 t et long de 20 m était autrefois un des fleurons des secouristes de la capitale.
"C'est un bateau très puissant, affirme le Capitaine Denis Barrigo. Il a une grande capacité de pompage, l'équivalent de deux fourgons d'aujourd'hui. Il pouvait lancer l'assaut sur un incendie comme soutenir des véhicules
terrestres". Prévu pour anticiper les risques liés à l'exposition internationale de 1937 dans la capitale, son fait d'armes majeur fut la lutte, depuis la Seine, contre l'incendie des Grands Moulins de Pantin, en 1944. L'édifice avait été incendié par les nazis, qui voulaient affamer Paris.
D'après un article de Pierre-Eliott Buet du 14 Avril 2015, dans Le Parisien

Dernière nouvelle :
Ce bateau historique a été acquis par Renaud Barillet, directeur associé de la Bellevilloise, un haut lieu parisien d'activités culturelles et événementielles, situé dans le XXe arrondissement. Ce nouveau propriétaire envisage de rattacher "Le Lutèce" à l'un de ses établissements existants ou d'élaborer un nouveau projet ouvert au public. "le Lutèce" devrait être amarré sur le canal de l'Ourcq.

n53enchere

Mis à l’eau pour la première fois en 1937, ce bateau-pompe actuellement entreposé dans les Hauts-de-Seine, a servi à éteindre l’incendie des Moulins de Pantin pendant la guerre, en 1944. (LP/P.-E.B.)

Article paru dans le Monde des Moulins - N°53 - juillet 2015