French Arabic Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hungarian Italian Japanese Lithuanian Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Spanish Swedish Turkish Ukrainian

Angleterre - Pour occuper les prisonniers : "le moulin de discipline"

Une autre façon de traiter les prisonniers, en plus de la privation de la liberté.

Le "moulin de discipline", appelé aussi "moulin de roulement", fut inventé en Angleterre par M. Samuel Cubitt, d'Ipswich, comté de Suffolk, pour servir d'occupation aux prisonniers. Il est recommandé par une société établie à Londres qui s'intitule "Société ayant pour objet l'amélioration de la discipline, parmi toutes sortes d’instruments, pour faire sentir aux prisonniers la stérile et monotone fatigue d’un travail purement mécanique et systématiquement improductif". Le moulin de discipline restera en usage jusqu'en 1870. Il s'agit d'un immense cylindre, garni sur toute sa surface de marches ou palettes semblables à des aubes de moulin, qu’on appelle 'tread wheel' ou 'tread mill'. Dans la prison d’Holloway, qui appartient à la Cité de Londres et qui est l’une des mieux tenues de toute l’Angleterre, nous avons vu 24 condamnés rangés debout sur les marches d’une de ces machines, les deux mains appuyées à une traverse placée un peu au-dessus de leur tête. Un mouvement de rotation dérobe successivement sous leurs pieds toutes les marches du cylindre ; ils grimpent ainsi de marche en marche sans jamais changer de place. Le travail accompli par eux en huit heures et quart équivaut à une ascension perpendiculaire de 2,5 km.
Le "crank", encore en usage dans beaucoup de prisons, est une sorte de tambour en fer à moitié plein de sable, muni d’une manivelle au moyen de laquelle le prisonnier fait mouvoir à l’intérieur une roue à godets.

D'après "le système pénitentiaire en Angleterre", Alexandre Ribot, Revue des Deux mondes T 103, 1873

La Rédaction


"Description d'un moulin de discipline, appelé tread mill : inventé en Angleterre, par M. Cubitt, d'Ipswich, comté de Suffolk, pour servir d'occupation aux prisonniers, et recommandé, sous ce rapport, par la société́ établie à Londres sous le titre de Société́ ayant pour objet l'amélioration de la discipline intérieure des prisons, et la reformation des jeunes criminels".

C'est le titre d'un ouvrage publié par ordre du Comité : De l'Imprimerie de T. Bensley, publié par Longman, Hurst, Rees, Orme, & Brown, J. & A. Arch, 1822.

Il est consultable maintenant sur internet : https://books.google.fr/books?id=VURTAAAAcAAJ