French Arabic Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hungarian Italian Japanese Lithuanian Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Spanish Swedish Turkish Ukrainian

Irlande : Moulin et Patrimoine de la région de Templetogher

Williamstown, dont le nom d’origine (et toujours offi ciel) est Templetogher, est une petite paroisse dans le Nord-Est du Comté de Galway. En l’an 2000, la société du patrimoine de Williamstown a été fondée avec comme objectif : sensibiliser à toutes les questions relatives au patrimoine, qu’ il soit naturel, culturel ou du bâtiment. Peu après sa fondation, la société s’est aperçue que le moulin à céréales de Templetogher , désaffecté et pourtant point de repère dans la localité, était à vendre. Les membres de la société ont décidé d’essayer de récolter assez d’argent pour acheter le moulin au nom de la Communauté. Une importante collecte de fonds a été lancée et grâce à la générosité exceptionnelle de nos paroissiens, aussi bien de ceux qui vivent dans le voisinage que de ceux qui vivent loin, la somme de 38.000 € ( prix d’achat convenu ) a été obtenue dans un temps relativement court. L’affaire est allée vite et le moulin et les terres environnantes sont maintenant la propriété de la Communauté.

Le bâtiment avait, bien entendu, besoin de réparation et nous avons demandé l’avis de l’un des meilleurs experts dans ce domaine, l’archéologue industriel Fred Hamond, de Belfast. Sur son conseil, l’étape 2 de notre campagne (l’achat étant l’étape 1) était de protéger la bâtisse. Grâce à l’aide du Conseil du Patrimoine et du Conseil du Comté de Galway, ce travail a été effectué par un entrepreneur privé, engagé par la société. L’environnement immédiat du moulin et du four est chargé d’histoire en raison de la proximité du sanctuaire de Saint-Patrick, notre plus ancien cimetière. Templetogher contient les vestiges d’une ancienne église, une meule et les restes d’un four à chaux. En conséquence, nous avons décidé, pour l’étape 3, d’un développement global de toute la zone et, pour ce projet plus complet, nous avons eu un généreux fi nancement du développement rural de Galway. Vint ensuite la restauration effective du moulin (étape 4).Toujours sous la houlette de Fred Hamond, nous avons entrepris la reconstruction de la roue du moulin, une tâche importante. Le travail a été réalisé par un des experts dans ce domaine, Pat Sheehan de Tipperary et une autre subvention du Conseil du Patrimoine et du développement rural de Galway est arrivée. L’étape 5 a été l’aménagement paysager des environs du moulin : pose du gravier sur le chemin,, abattage des arbres non natifs, plantation d’un grand nombre d’arbres indigènes, achat et mise en place d’une table de pique-nique et d’ un pont sur le canal du moulin ainsi que le développement d’ un jardin potager biologique. Cette étape a été aidée cette fois par une nouvelle subvention « dite d ‘agrément », du Conseil du Comté de Galway. En plus de la subvention généreuse des divers organismes, nous avons été aussi grandement aidés par la FAS locale et les projets ruraux sociaux. Par le biais de ces derniers, un travail très important a été mené sur le domaine de Templetogher. L’étape 6 a impliqué le développement d’une forge authentique dans la partie inférieure de la bâtisse qui abrite le four et l’immense avantage pour nous ici, était le fait que l’ensemble des outils et de l’équipement d’une forge locale ont été donnés à la société et sont maintenant installés dans la forge nouvellement restaurée. L’étape 7 a été consacrée à la restauration du four à pain, sur le sol situé juste au-dessus de la forge et cela s’est avéré aussi très fructueux. Une nouvelle aide doit venir encore du Conseil du Comté de Galway, cette fois sous la forme de deux subventions de patrimoine, pour cette étape du développement.

irl01
Moulin de Templetogher. Photo DR.

 

Dans la même ligne de conservation du patrimoine, pour l’étape 8, nous nous sommes engagés dans un projet sur la bio-diversité : un nombre supplémentaire d’arbres natifs ont été achetés et plantés. Des clôtures de sécurité ont été mises et des mangeoires pour oiseaux ainsi que des nichoirs. Actuellement, l’étape 9, la reconstruction du mécanisme du moulin, est en voie d’achèvement et grâce à la direction de Fred Hamond et à la compétence de nos travailleurs dirigés par l’incomparable Lal Finnegan, tout s’est bien passé. Le Conseil de Kilkenny pour le Patrimoine s’est montré encore une fois être le plus généreux dans cette étape puisqu’il nous a donné deux bourses, l’une pour fi nancer les dessins de Fred Hamond, plans grâce auxquels le mécanisme du moulin a pu être restauré, et l’autre pour aider à fi nancer la restauration de la charpente, un travail technique important. Le grand public aura l’occasion de voir toutes ces évolutions par lui-même le dimanche 30 août, journée portes ouvertes au moulin, comme l’une des activités de la Semaine du Patrimoine National, lorsque tous les rouages du moulin seront opérationnels, une fois de plus, comme à son apogée. L’étape 10 sera alors également terminée, à travers laquelle neuf panneaux d’informations, détaillant le processus de meunerie, seront mis en place et ce jour-là, une plaque, en reconnaissance pour la grande contribution faite par la famille Egan Templetogher, à la tradition de meunerie dans le localité, va être dévoilée par Sara Agnès Lennon Derrywode (membre de la famille Egan). Tous seront les bienvenus pour ce qui promet d’être une des plus agréables et intéressantes journées.

Leo Finnegan - Article paru dans le Monde des Moulins - N°31 - janvier 2010